Spanish
Français

Le Mhealth, un outil essentiel pour favoriser l'autonomisation des patients

Plus aucun doute ne subsiste sur l´impact significatif des appareils mobiles et applications sur la santé ; voici un chiffre qui illustre le phénomène : en 2013, 95 millions d´américains ont utilisé des appareils mobiles pour obtenir des informations ou accéder à des outils de santé, alors qu´en 2012, leur nombre était de 75 millions.

L´utilisation des TIC en santé a trait aux nouveaux paradigmes de modèles de soins et en particulier au modèle « Médecine P4 », qui visent à passer d´une médecine réactive basée sur la pathologie, à une médecine prédictive, préventive, personnalisée et participative, basée sur la bonne santé physique.

Ce modèle montre, premièrement que la médecine est une science de l´information, deuxièmement la nécessité pour le système ou les approches holistiques de faire face à l´énorme complexité des maladies ; en troisième lieu, l´émergence de nouvelles connaissances et technologies pour la personnalisation des soins, et enfin, le besoin nouveau d´outils analytiques puissants pour retraiter une grande quantité de données.

Ainsi, nous voyons que les systèmes d´information et technologies et l´information sont essentiels pour le développement de ce modèle. Par exemple :

  • Médecine prédictive, grâce à de nouveaux outils de diagnostic très précis
  • Médecine préventive, axée sur l´amélioration des modes de vie, pour lesquels on trouve de nombreuses applications
  • Médecine personnalisée, grâce aux progrès de la génomique et des systèmes nécessaires pour le traitement des données
  • Médecine participative, où le patient peut être impliqué dans tous les stades du processus de soins


Nous pensons que la santé mobile en particulier, peut jouer un rôle particulièrement important dans la responsabilisation des patients et la réduction de l´asymétrie d´information sur le « marché » de la santé.

Les avantages de plateformes mobiles, la capacité de stockage offerte par les technologies de cloud computing, les technologies de transmission et de traitement de données, les nouvelles technologies de capteurs et la puissance de calcul sont aujourd´hui tels qu´il est désormais possible de traiter de la santé des citoyens avec de toute nouvelles formes de soins. Le patient n´est plus ici un acteur passif, mais il peut chercher activement des informations, utiliser des outils pour améliorer sa santé et gérer son état général, partager des expériences et des opinons avec d´autres patients et communiquer plus directement avec des professionnels de santé. C´est un nouveau paradigme caractérisé par une grande « co-propriété » et « co-production »de la santé et du bien-être, dans un environnement favorable à la responsabilité du patient. 

En effet, le mHealth offre un certain nombre d´outils pour gérer toutes les étapes de la maladie (le site www.mobilehealthglobal.com fournit un dossier très détaillé des applications de santé) :

  • De la prévention à de nombreuses applications destinées à promouvoir la santé et remise en forme (ou bien-être),
  • Des services de diagnostic et des solutions qui facilitent l´autodiagnostic,
  • La communication en ligne avec les professionnels de santé qui effectuent le diagnostic ou l´orientation,
  • Le traitement avec des outils qui améliorent l´observance du traitement,
  • Jusqu´à la surveillance, qui est particulièrement importante pour les maladies chroniques, ou même pour les patients post-hospitalisés.


En conclusion, le mHealth est non seulement un nouveau gadget pour les geeks, mais un outil précieux qui va changer la façon dont les prestations de santé sont fournies, et en particulier, pour l´autonomisation des patients et les placer au centre de la prise en charge.

About the author

< Read more

 

Commentaires (0)

Aucun commentaire trouvé !

Écrire un commentaire

J'accepte la politique de confidentialité d'e 'Antares HealthLines et je donne mon consentement pour la cession de mes données afin de recevoir plus information

 

Copyright © 2016 Antares Consulting.