Spanish
Français

Hospitalisations potentiellement évitables : origines et actions dans les soins de 1er recours (Australie)

Plusieurs groupes indépendants de chercheurs ont montré que l’accès aux soins de santé de 1er recours est directement lié au taux d’hospitalisations potentiellement évitables. En Australie, il existe un recueil régulier des informations, qui est utilisé comme un indicateur de l’accessibilité et de l’efficacité des soins de santé de 1er recours.

Le Australian Institute of Health and Welfare décrit comme « hospitalisations potentiellement évitables » les hospitalisations qui pourraient être évitées grâce à la prestation adéquate de services de santé non hospitaliers." Ils sont classés en trois types: les maladies évitables par la vaccination, les maladies chroniques et les conditions aiguës. Dans la période 2009 - 2010, les hospitalisations potentiellement évitables résultant de maladies chroniques étaient les plus fréquentes, surtout du fait du taux d’hospitalisation élevé lié à des complications du diabète (24% du total). De même, l’on constate des taux relativement élevés concernant la prise en charge de la MPOC (maladie pulmonaire obstructive chronique), la déshydratation de la gastro-entérite et les problèmes dentaires (9 - 10% du total).

L’information de référence concernant les hospitalisations potentiellement évitables peut être influencée par d’autres facteurs, dont la fiabilité des estimations est réduite compte tenu des variations de codage des séjours dans les hôpitaux.

En outre, d’autres facteurs indépendants de l’accessibilité des soins de santé de 1er recours, comme la fragilité économique d’une population déterminée, la ruralité, l’âge, le sexe, etc, influencent également les taux d’hospitalisations potentiellement évitables.

La réduction des hospitalisations évitables, objectif clé de la réforme de santé

La réduction du taux d’hospitalisation potentiellement évitable en Australie est un objecitf central de son Gouvernement. Pour atteindre cet objectif, plusieurs initiatives ont été mises en place aux niveaux local, régional et national, avec des résultats et des impacts différenciés.

Initiatives de réduction des hospitalisations potentiellement évitables

Une étude approfondie réalisée par une institution à Melbourne indique que la plupart des initiatives de grande envergure sont centrées sur la réduction des hospitalisations évitables chez les personnes atteintes de maladies chroniques. Cependant, alors que l’objectif est de les considérer comme un indicateur global de l’accessibilité des soins de santé de 1er recours, les conclusions de l’étude suggère que les interventions pour les réduire sont plus efficaces quand elles se concentrent sur un environnement local spécifique et non sur des politiques mondiales de grande échelle.

Ce rapport étudie les interventions pour trois des pathologies chroniques les plus courantes entraînant des hospitalisations évitables: celles résultant du diabète, MPOC et des problèmes dentaires. Un tableau récapitulatif reprend les facteurs de risque d’hospitalisation et les programmes efficaces visant à les réduire chez certains groupes de patients.

Réadmissions à l’hôpital évitables

Les réadmissions à l’hôpital sont fréquentes, coûteuses et souvent évitables. La revue de littérature suggère que les procédures et les initiatives de suivi et de surveillance (dans les soins 1er recours et les structures de soutien communautaires) peuvent contribuer à réduire les taux de réadmission.

Bien que les conclusions de la recherche dans ce domaine soient peu probantes, certaines interventions visant à réduire les réadmissions évitables comprennent:

 

  • Des algorithmes pour identifier les groupes de patients à risque.
  • L’éducation des patients (par exemple, des instructions spécifiques personnalisées).
  • La planification exhaustive du suivi (communication entre les professionnels de santé et le patient avant et après la sortie).
  • Suivi étalé dans le temps (communication téléphonique avec le patient après sa sortie, et organisation de visites de suivi).

Réduire les hospitalisations potentiellement évitables est un objectif spécifique de la réforme des soins de santé en Australie, afin d’améliorer les résultats pour les patients , en réduisant la pression sur les hôpitaux et en visant l’amélioration de l’efficacité du système ainsi que sa soutenabilité. Cette étude a identifié des programmes présentant un potentiel élevé de réduction de ces hospitalisations pour les soins chroniques de la population australienne.

Quelques caractéristiques des efforts porteurs à cet égard sont les suivants:

  • L’identification précoce des patients qui sont à risque d’hospitalisation.
  • Coordination et intégration des services de santé.
  • Accès renforcé aux soins de 1er recours et attention portée à l’équité.
  • Equipes de soins multidisciplinaires.
  • Gestion de la maladie, en particulier à moyen et à long terme.

Il est également important de noter que la réduction des hospitalisations évitables n’est pas nécessairement associée à de meilleurs résultats cliniques. En outre, dans les cas où les admissions diminuent, le poids et la pression exercés sur les soins primaires sont susceptibles de croître, ce qui peut rendre nécessaire d’assurer et d’accroître les ressources nécessaires pour répondre à cette demande accrue.


Katterl, R. et al. Potentially avoidable hospitalisations in Australia:

Causes for hospitalisations and primary health care interventions. Australian Government / Department of Health and Ageing. 2012 [accès: 27-11-2013]. Disponible à: www.phcris.org.au/phplib...

About the author

< Read more

 

Commentaires (0)

Aucun commentaire trouvé !

Écrire un commentaire

J'accepte la politique de confidentialité d'e 'Antares HealthLines et je donne mon consentement pour la cession de mes données afin de recevoir plus information

 

Copyright © 2016 Antares Consulting.