Spanish
Français

Dépenses pharmaceutiques et autres vices

Dans les pays européens nous consacrons 3.6 fois plus d’argent au tabac, à la consommation d’alcool et aux loteries qu’aux dépenses de santé publiques.

Les dépenses pharmaceutiques financées par les systèmes de santé publics sont l’un des principaux sujets de préoccupation dans le débat sur la durabilité des systèmes de santé. Parmi les raisons, il est inquiétant de constater :

  • Leur taux de croissance annuel.
  • La capacité de financer de nouveaux médicaments innovants.
  • La difficulté d’introduire ou de modifier les mécanismes de coparticipation de l’usager dans les dépenses pharmaceutiques.

Lors d’une conférence, José Luis Puerta a présenté une très bonne réflexion sur les dépenses pharmaceutiques par rapport à d’autres postes de dépenses que nous effectuons individuellement, et concrètement sur l’argent destiné individuellement au tabac, à l’alcool et aux loteries. Au fond, il a mis sur la table une discussion de fond sur le financement des dépenses publiques :
Quels concepts sommes-nous disposés à financer collectivement et jusqu’à quel montant (assurance collective ou publique) et combien sommes-nous disposés à dépenser individuellement ?
En examinant les données de ces postes de dépenses dans divers pays d’Europe, il est surprenant de constater que nous consacrons 3.6 fois plus d’argent à acheter du tabac, de l’alcool et des loteries que à financer collectivement les dépenses pharmaceutiques publiques.


Compte tenu de ces données, on ne peut pas s’empêcher de se demander si, en tant que société, le financement des dépenses pharmaceutiques dans les systèmes de santé est-il vraiment insoutenable. En d’autres termes, individuellement nous pouvons faire face à nos dépenses en tabac, alcool et loteries, mais, en tant que société, nous ne pouvons pas financer conjointement les dépenses publiques en médicaments. Peut-être le problème n’est pas tant de financement (débat explicite), mais plutôt de priorités de la société (débat peu abordé).

About the author

< Read more

 

Commentaires (0)

Aucun commentaire trouvé !

Écrire un commentaire

J'accepte la politique de confidentialité d'e 'Antares HealthLines et je donne mon consentement pour la cession de mes données afin de recevoir plus information

 

Copyright © 2016 Antares Consulting.