Spanish
Français

Colloque Soma&Psy: « L'intégration n'est pas seulement un concept important, mais une obligation »

Le IIIème Colloque International Soma&Psy s´est tenu à Barcelone ce 9 octobre. Organisé par le Consorci Hospitalari de Vic, la Fondation de Nant et le Parc Sanitari Sant Joan de Déu, cet événement a réuni des spécialistes de tous les domaines de la santé mentale pour débattre sur l´intégration entre le système de santé et les services sociaux, dans l´approche intégrale de la santé mentale. Le colloque a eu lieu à l´auditorium de l´Hôpital de Jour – Numancia, du Parc Sanitari Sant Joan de Déu, et sñest déroulé en quatre séances portant sur : les besoins des personnes souffrant de troubles mentaux, les politiques intégrées en Europe et les perspectives d´avenir, les modèles conceptuels d´intégration des trois entités organisatrices et les clés de réussite des trois expériences de modèles intégrés. L´intérêt suscité par l´événement et les inscriptions de dernière minute ont posé quelques questions quant à la capacité de la salle. Cependant le colloque s´est déroulé sans contretemps devant un public nombreux. Pierre-René Glibert, directeur du Centre Psychiatrique Saint-Bernard (Belgique), comptait parmi les intervenants et deviendra le 4ème membre du réseau Soma&Psy.

taula2A la izquierda Nicola Wilson, consultante en santé mentale au Royaume-Uni, et Cristina Molina, directrice du « Pla de Salut Mental i Addiccions » du Département de Santé de la Generalitat de Catalogne.

En plus des représentants des trois instances organisatrices, la liste des intervenants était composée de personnalités du domaine de la santé mentale, parmi lesquels Francisco Torres, professeur de psychiatrie à l´Université de Grenade ou Nicola Wilson, consultante en santé mentale au Royaume-Uni. L´ouverture du colloque a été assurée par M. Boi Ruiz, Conseiller en charge de la Santé de la Generalitat de Catalogne, qui a évoqué l´influence des facteurs sociaux, en particulier le chômage, comme une cause possible du développement des troubles mentaux. Il a également évoqué les déséquilibres qui existent dans le monde professionnel et le monde de l´administration –dont les dirigeants sont très conscients-. Selon lui, ces déséquilibres sont dus au modèle d´administration napoléonien dominant en Europe, qui donne la priorité à la gestion du patrimoine au-delà de tous les autres aspects. Face au manque d´outils pour pouvoir modifier ce modèle, il a admis que la protocolisation, la standardisation et la régulation ne sont pas toujours suffisants pour aborder la complexité de la santé mentale, cependant l´administration doit financer les « résultats ». Enfin, il a indiqué qu´il était impératif d´aborder la santé mentale de manière intégrée et d´y faire face comme toute autre maladie chronique, en adaptant le modèle de prise en charge à la réalité de chaque lieu.

Lire la chronique complète

About the author

< Read more

 

Commentaires (0)

Aucun commentaire trouvé !

Écrire un commentaire

J'accepte la politique de confidentialité d'e 'Antares HealthLines et je donne mon consentement pour la cession de mes données afin de recevoir plus information

 

Copyright © 2016 Antares Consulting.