Spanish
Français

8 étapes pour améliorer le rendement des professionnels de la santé

Dans notre rapport La sostenibilidad financiera del sistema sanitario: 10 medidas estructurales para afrontar las causas del crecimiento del gasto (V. Gil, J. Barrubés, J. C. Álvarez, E. Portella) nous avons constaté, à partir d´études de terrain réalisées dans divers hôpitaux publics en Espagne, quatre phénomènes importants:

  • Le taux d´absentéisme dans le secteur public de la santé est supérieur à la moyenne des autres secteurs d´activité.
  • La journée annuelle travaillée est significativement inférieure à la moyenne des autres secteurs d´activité privés en Espagne.
  • Les heures de prise en charge directe (heures dédiées à la prise en charge du patient) par rapport aux heures totales (Heures de prise en charge directe, plus heures de recherche, enseignement, gestion, ou IT) représentent entre 50 et 57%.
  • Il existe de grandes différences de rendement intrasites et intersites.

Ces quatre phénomènes conduisent à un niveau de productivité, ou coût par unité de service, largement améliorable. Malheureusement, le débat sur la productivité dans le secteur de la santé a généralement été peu et mal abordé, et est plus un problème systémique qu´individuel. Face à un faible niveau de productivité, il n´y a que deux possibilités pour s´améliorer : a) baisser les salaires, ou b) améliorer le rendement. Nul besoin de préciser ce qui est en train d´être fait et ce qui devrait l´être.

Chez Antares Consulting, nous croyons que l´amélioration du niveau de rendement des professionnels peut s´atteindre à travers un programme à 8 étapes, structuré en deux phases à court et moyen terme:

Phase 1. Bien réaliser les missions actuelles (à court terme)

1. Identifier le niveau de rendement actuel de son équipe et de chacun de ses professionnels.
2. Établir des règles claires, transparentes et partagées sur l´organisation du temps de prise en charge et de non prise en charge.
3. Définir une stratégie pour la prévention de risques et maladies, afin de réduire fortement les absences pour maladie.
4. Analyser l´organisation actuelle du travail et éliminer toutes les activités qui n´apportent pas de valeur ajoutée au processus de prise en charge.

Phase 2. Bien réaliser les missions adéquates (à moyen terme)

5. Développer avec conviction des systèmes de rémunération variable liée aux résultats.

6. Explorer de nouvelles façons de travailler, comme la délégation de compétences ou la télémédecine.
7. Améliorer les compétences de l´équipe, en investissant dans des formations.
8. Modifier le modèle de prise en charge, avec le développement de l´ambulatoire et la prise en charge des patients chroniques.


Sans aucun doute, les moteurs du système sanitaire sont ses professionnels. Si quelqu´un n´en est toujours pas convaincu, il n´a qu´à se rappeler que presque deux tiers des dépenses des organisations de santé sont dédiées aux charges de personnel et que presque tout le tiers restant est réalisé par ces mêmes professionnels de santé. Ainsi, il faut créer les meilleures conditions et outils possibles afin d´atteindre le plus fort potentiel de performance des professionnels des organisations de santé.

About the author

< Read more

 

Commentaires (0)

Aucun commentaire trouvé !

Écrire un commentaire

J'accepte la politique de confidentialité d'e 'Antares HealthLines et je donne mon consentement pour la cession de mes données afin de recevoir plus information

 

Copyright © 2016 Antares Consulting.