Spanish
Français

1 personne sur 4 sera atteinte d’herpès zoster au cours de sa vie

1 personne sur 4 sera atteinte d’herpès zoster (HZ) au cours de sa vie. La bronchopneumopathie chronique obstructive (BPCO), l’insuffisance cardiaque chronique (ICC) et le diabète augmentent d’autant plus le risque d’herpès zoster et de névralgie post-herpétique (PHN).(1)

Vacciner les adultes est une stratégie de santé publique peu étendue en Europe. Cela provoque des dépenses évitables liées aux conditions sous-jacentes et aux maladies associées, notamment chez les personnes âgées.(2)

Le vieillissement actif est une priorité de l’union européenne pour l’année 2020. Le vieillissement en mauvaise santé favorise l’apparition de maladies chroniques, de la dépendance et diminue la qualité de vie. (3)

FR1

 

L’état de santé des personnes de plus de 50 ans peut être segmenté en trois étapes :

FR2

  1. De 50 à 60 ans. En général, l’état de santé est bon, les facteurs de risque se développent de façon progressive et il y a une préoccupation pour la santé
  2. De 60 à 70 ans. L’état de santé est plus ou moins bon, avec des conditions sous-jacentes. Le risque et la sévérité des maladies infectieuses augmentent et la préoccupation pour l’état de santé individuel persiste.
  3. De 70 à 85 ans. Des conditions sous-jacentes existent ; des maladies neurodégénératives peuvent apparaitre. Le risque et la sévérité des maladies infectieuses augmentent fortement et il y a une perte progressive de l’autonomie.

Les patients de 65 à 74 ans ont en moyenne 2,8 maladies chroniques. À partir de 75 ans, ce chiffre passe à 3,2, avec une augmentation systématique de l’immunosénescence.

Dans le cas de la BPCO, de l’ICC et du diabète, le risque d’être touché par un herpès zoster augmente de façon variable. (Voir tableau suivant)

FR3

 

Durant la phase aiguë de l’herpès zoster, 73% des patients souffrent de problèmes dans leurs activités quotidiennes, ce qui provoque de l’absentéisme et du présentéisme (présence non productive ou présence malgré le besoin d’un arrêt maladie). 60% d’entre eux souffrent de problèmes de mobilité et de perturbation du sommeil. Dans cette situation, la dépendance est provoquée par la maladie et non par l‘âge. (4)

4

Par ailleurs, le risque de subir un accident vasculaire cérébral augmente après une infection par herpès zoster.

Ainsi, la vaccination pour les patients se trouvant dans cette situation serait très bénéfique.

En France, le coût pour les patients et les entreprises atteint 110 millions d’euros (Mick et Al, 2010), alors qu’en Espagne, le coût de prise en charge et d’absentéisme à la suite d’infections d’herpès zoster chez les personnes âgées est d’environ 60 millions d’euros par an (Cebrián Cuenca et Al. 2011).

Dans le monde, il existe plus de 10 types de recommandations et/ou financements, au sein de pays très variés. (5)

fr5

<small><small><small>* La mise en oeuvre du programme publique postérieur à 2013; reemboursement depuis mi-2012 pour les personnes âgées de plus de 50ans.</small></small></small>

** En théorie, le financement publique pourra s´accorder aux individus de haut risque. Néanmoins, la décision devra être prise lors du lancement du produit.

<small><small><small></small></small></small>

Constats

  • 1 personne sur 4 sera atteinte de HZ au cours de sa vie
  • La BPCO, l’ICC et le diabète augmentent le risque de HZ
  • Chez les personnes âgées, le risque d’AVC augmente d’environ 30% après une infection de HZ

Retour social de l’investissement en vaccins

Le vaccin contre le HZ et la PHN contribue à prévenir la dépendance et améliorer la situation du patient chronique, en préservant la qualité de vie et en diminuant les coûts de prise en charge et sociaux. Ainsi, l’investissement en vaccins pour les personnes d’âge avancé a un retour social important.

 


Referencias

1. Burke BL, Steele RW, Beard OW, Wood JS, Cain TD, Marmer DJ. Immune responses to varicella-zoster in the aged. Arch Intern Med. 1982 Feb;142(2):291-3

2. The 2012 Ageing Report: Underlying Assumptions and Projection Methodologies - European Economy 4|2011

3. A. Aguado et. al. Distribución del gasto sanitario en atención primaria según edad y sexo: un análisis retrospectivo. Aten Primaria. 2012; 44(3):145-152. Disponible en: ac.els-cdn.com/S0212656711002186/1-s2.0-S0212656711002186-main.pdf

4. Drolet M, et al. Employment related productivity loss associated with herpes zoster and post-herpetic neuralgia: A 6-month prospective study. Vaccine (2012), doi:10.1016/j.vaccine.2012.01.045.

5. Referencias por paises:

  • EE.UU.: Centros para el Control y la Prevención de Enfermedades. Prevención del Herpes Zóster. Recomendaciones del Comité Asesor sobre Prácticas de Inmunización (ACIP, por sus siglas en inglés). MMWR Junio de 2008; 57:1-29 .
  • Reino Unido: Comité Conjunto sobre la Vacunación y la Inmunización (JCVI, por sus siglas en inglés). Declaración sobre vacunas contra la varicela y el Herpes Zóster. www.dh.gov.uk/prod_consum_dh/groups/dh_digitalassets/@dh/@ab/documents/digitalasset/dh_133599.pdf.; 29-3-2010
  • Austria: Bundesministerium für Gesundheit. Impfplan,Osterreich. www.bmg.gv.at/.; 2013
  • Alemania: Saxony Empfehlungen der Sächsischen Impfkommission zur Durchführung von Schutzimpfungen im Freistaat Sachsen Vom 02.09.1993; Stand: 01.01.2010
  • Canadá: Comité Consultivo Nacional de Inmunizaciones (NACI, por sus siglas en inglés) . Declaración sobre el uso recomendado de la vacuna contra el Herpes Zóster. CCDR Enero de 2010; 36 ACS -1: 1-19. www.phac-aspc.gc.ca/publicat/cig-gci/p04-herp-zona-eng.php
  • Australia: Documento público de síntesis. Reunión PBAC Marzo de 2008.
  • Suecia: Agencia de Beneficios Dentales y Farmacéuticos, TLV (por sus siglas en sueco), Reembolso de Zostavax (decisión inicial el 3 de Mayo de 2011) –http://www.tlv.se/beslut/sok/lakemedel/?itemno=063196&st=DecisionHistory#SearchResults
  • Grecia: Ministerio de Salud - Grecia - 2012 Plan Nacional de Vacunación para Adultos, publicado el 21 de Diciembre de 2011. Circular.?1/GP n° 140958 –
  • Israel: la recomendación del Ministerio de Salud es la siguiente: www.health.gov.il/hozer/BZ10_2012.pdf
  • Corea: El CDC (por sus siglas en inglés) de Corea y KSID (por sus siglas en inglés, Sociedad Coreana de Enfermedades Infecciosas), nip.cdc.go.kr/nip/index.html

Otras referencias:

1. Ya Wen Y. CMAJ, March 22, 2011, 183(5)

2. Wolfe F, Rheumatology (Oxford) 2006;45:1370-5.

3. Gupta G, Clin Gastroenterol Hepatol 2006;4:1483-90

4. Antonio Sicras-Mainar, Ruth Navarro-Artieda, Jordi Ibanez-Nolla, Julian Perez-Ronco. Incidencia, uso de recursos y costes asociados a la neuralgia postherpética: estudio retrospectivo de base poblacional. Rev Neurol 2012; 55 (8): 449-461

5. Cebrián-Cuenca et al.: Epidemiology and cost of herpes zoster and post-herpetic neuralgia among patients treated in primary

6. Estrategia para el Abordaje de la Cronicidad en el Sistema Nacional de Salud. Ministerio de Sanidad, Servicios Sociales e Igualdad. 2012. Disponible en: www.observatorio.naos.aesan.msssi.gob.es/docs/docs/documentos/estrategia_para_el_abordaje_de_la_cornicidad_en_el_sistema_nacional_de_salud_2012.pdf

7. Insituto Nacional de estadística. Encuesta de Discapacidad, Autonomía Personal y Situaciones de Dependencia. Datos 2008. www.ine.es

8. Estrategia de promoción de la salud y prevención en el Sistema Nacional de Salud en el marco del abordaje de la cronicidad en el SNS. Ministerio de Sanidad, Servicios Sociales e Igualdad. 2013. Disponible en: www.msssi.gob.es/profesionales/saludPublica/prevPromocion/docs/EstrategiaPromocionSaludyPrevencionSNS.pdf

9. Ya Wen Y. CMAJ, March 22, 2011, 183(5)

10. Pesek R, Allergy 2011; 66: 25–31.

11. Documento de consenso sobre prevención de Herpes Zoster y Neuralgia Post-herpética

12. Cebrián-Cuenca et al.: Epidemiology and cost of herpes zoster and post-herpetic neuralgia among patients treated in primary care centres in the valencian community of Spain. BMC Infectious Diseases 2011 11:302.

About the author

< Read more

 

Commentaires (0)

Aucun commentaire trouvé !

Écrire un commentaire

J'accepte la politique de confidentialité d'e 'Antares HealthLines et je donne mon consentement pour la cession de mes données afin de recevoir plus information

 

Copyright © 2016 Antares Consulting.